Flashback

Mardi 18 octobre 2005 2 18 /10 /Oct /2005 00:00

Nous sommes le 14 juillet 1989, c'est le bicentenaire de la Révolution Française.

A cette occasion, nous allons voir le premier jour de la transition entre l'ancien logo de TF1 créé depuis 1975 dont la troisième et dernière modification de ce logo a eu lieu en janvier 1987, quelques mois avant la privatisation de la chaine (Le "T", le "F" et le "1" à lamelles bleues qui s'emboitent sur un triangle de couleur jaune) et le nouveau logo, toujours d'actualité, reprenant les couleurs du drapeau français. Ce n'est donc pas un hasard, que les dirigeants de TF1 aient choisi cette date pour effacer petit à petit l'ancien logo, très connu et très populaire à l'époque et ainsi, faire apparaitre le nouveau dès janvier 1990. Rappelons tout de même qu'il y a 2 ans et quelques mois, TF1 venait tout juste d'être privatisée, et que ce changement marquerait la fin de l'esprit TF1 publique au vue du nouvel esprit TF1 privée. Les programmes de TF1 privée nous montrent bien cette différence avec les programmes de TF1 publique.

Qui dit transition, dit nouvel habillage. Le jingle pub a donc changé, du fait de cette journée spéciale, car le lendemain un nouveau jingle pub réapparaitra  tant niveau sonore que niveau visuel, pour encore changer dès septembre 1989, avant de trouver sa véritable forme en janvier 1990 avec l'apparition du nouveau logo. Ce jingle, du 14 juillet 1989, ne possédera pas de logo TF1, juste une écriture normale de TF1 publicité, sur fond blanc représentant l'arc de Triomphe avec un arc-en-ciel des trois couleurs du drapeau français, ainsi qu'un fond sonore assez rythmique. Dès le lendemain, le fond sonore aura changé, elle sera un peu plus douce, effet d'océans, de mers, de vagues. Ce dernier sera maintenu jusqu'en septembre 1991 suite à un nouvel habillage du nouveau logo de TF1. Concernant le visuel de ce jingle, il sera sur fond bleu toujours avec un effet d'océans, de vagues avec toujours la non-présence d'un logo. A partir de septembre 1989, le jingle n'aura toujours pas le nouveau logo de TF1, cependant, il possédera les caractères du nouveau logo. Le jingle pub trouvera sa véritable forme en janvier 1990.

Ensuite, place à une bande-annonce de la soirée évènementielle sur TF1, avec à 20 heures 40, un hommage à Thierry LeLuron, puis, à 21 heures 40, une émission spéciale bicentenaire de la Révolution Française,  "La Marseillaise" organisée par Jean-Paul Goude. Cette bande-annonce originale est présentée par des enfants.

Puis, Claire Avril nous présente la suite des programmes ou plutôt les programmes en début d'après-midi, avec le rendez-vous de "Tonnerre mécanique" puis à 14 heures 25, "Festival Labiche", soit du théatre en milieu d'après-midi sur TF1 devenue privée depuis plus de deux ans. A cette époqueTF1 gardait encore son coté service publique même si elle ne proposait rarement ce genre de programmes, contrairement à maintenant.

Enfin, le générique d'une émission culte de TF1, créée en 1985 et qui s'est arretée en septembre 1993, "Tournez-manège". Le concept porte principalement sur l'amour avec ses divers mini-jeux comme former des couples avec Fabienne Egal, le jeu des couples "Tournez-manège" avec Simone Garnier,  mais aussi s'amuser à deviner des titres de chansons interprétés au piano par Charly Oleg, et le tout présenté par Evelyne Leclercq. On remarquera la présence de l'ancien logo de TF1 sur le générique de cette émission culte.

http://aurelien.fleury1.free.fr/TF1_14juillet1989.wmv

En conclusion, la chaine a voulu changer tout en douceur le changement de logo, afin d'éviter surement les critiques des télespectateurs étant trop habitués au logo populaire de Catherine Chaillet.

Par Aurélien
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Samedi 15 octobre 2005 6 15 /10 /Oct /2005 00:00

Nous sommes au mois de novembre 1986 sur FR3. Nous allons découvrir le deuxième habillage de la chaine du nouveau logo FR3 apparu dès l'arrivée du "19/20" en mai 1986.

Tout d'abord le générique de fin de l'émission culte présentée par Marc Menant, Jean-Pierre Descombes et Maitre Jacques Capelovici et proposée par Jacques Antoine ("Fort Boyard"), "Les jeux de vingt heures". L'émission sera remplacée par une autre émission culte de FR3 et présentée par l'Empereur Fabrice, "La classe" dès janvier 1987. L'émission "Les jeux de vingt heures" aura connu plus de dix ans de succès arrivée dès la naissance de FR3, en janvier 1975. Le concept s'épuise jour après jour, surtout dès l'arrivée de jeux américains comme "La roue de la fortune"... Fini le jeu bon enfant, place aux jeux où l'on gagne des sous ou des merveilleux cadeaux comme des voitures... Pour en revenir à l'habillage, le générique aura connu trois versions musicales. La deuxième version est la plus connue car plus rythmée. La troisième est reprise pour l'émission caritative des fêtes de Noël sur FR3, présentée par Jean-Pierre Descombes, "Tous en piste".

Etant donné que les speakrines ne sont pas encore présentent sur la chaine, une bande-annonce propose les programmes de la soirée en compagnie d'une voix off (Alex Taylor, le présentateur de "Continentales" en 1989 sur FR3, fait entre autres, partie des voix-off de la chaine). Cette voix off nous annonce un grand film d'une durée de 3 heures environ : "Quo Vadis", suivi du dernier journal de la journée "Soir 3" présentée par Jean-Jacques Peyraud, puis "Prélude à la nuit" achève la soirée de FR3 aux alentours de 23 heures 45. Cet habillage existe depuis janvier 1985 mais le visuel sera légèrement modifié dès l'arrivée du nouveau logo de FR3, en mai 1986. Quant à l'habillage sonore, il disparaitra dès mai 1986 pour une nouvelle musique qui ne sera pas composé par Francis Lai. C'est à lui qu'on doit certains habillages sonores de FR3 depuis sa naissance. La seule de ses compositions qui est toujours d'actualité, est le générique du "Cinema de minuit"

Suivent ensuite deux autres bande-annonces. Nouveau look depuis septembre 1986, l'ancien habillage des bande-annonces de FR3 de mai 1986 jusqu'à fin aout 1986 a été complètement modifié... Le "3" qui s'ouvrait et se refermait sur une image d'une bande-annonce, sera remplacée par l'arrivée du "3" et de FR3 sur un fond bleu et se fermera par le rappel de cette bande-annonce. Le générique d'ouverture et de fermeture qui reprenait le même principe que l'habillage de mai 1986, sera relooké dès janvier 1987.

Dans ces bande-annonces, on découvre que les producteurs de "Top à" et "Numéro 1", Maritie et Gilbert Carpentier, proposent sur FR3, un mercredi soir par mois, une émission de variété "Embarquement immédiat", avec comme invité d'honneur ce mois-ci Michel Berger. Le principe est toujours le même, une comédie musicale dirigée par l'invité d'honneur et ses amis pour la télévision, avec des strass et des paillettes. Enfin, le samedi soir sur FR3, la chaine osait à diffuser à 23 heures 20 une série érotique, "Série rose" proposée par Pierre Grimblat (Producteur de "Navarro", c'est à lui qu'on doit le film réunissant Serge Gainsbourg et Jane Birkin "Le slogan"). Peut-être pour faire conccurence au "Journal du hard" et de son film X sur Canal+? En tout cas, il fallait oser diffuser une série érotique le samedi soir, soit la soirée familiale, suite à l'émission jeunesse "Le Disney Channel" diffusée entre 20 heures et 22 heures. On avait le temps d'aller coucher les enfants entre "Soir 3" et la série "Mission casse-cou". Aujourd'hui les enfants sont encore présents devant leur télévision jusqu'à 23 heures 30 pour savoir quel candidat va partir de la "Star Academy"...

Enfin, place à 5 minutes de publicité avant que la séance de 20 heures 30 commence. Le jingle publicité est donc aussi modifié depuis l'arrivée du nouveau logo en mai 1986 et restera présent jusqu'en janvier 1988 (cf article "FR3 janvier 1987").

http://aurelien.fleury1.free.fr/FR3_novembre1986.wmv

Par Aurélien
Ecrire un commentaire - Voir les 5 commentaires
Samedi 15 octobre 2005 6 15 /10 /Oct /2005 00:00

 

Bonne année à tous les lecteurs de The Tivi blog, en particulier aux lecteurs de cette rubrique... Quoi? Je suis en avance de plus de deux mois sur la nouvelle année? Je suis surtout en retard, car je voulais souhaiter une bonne année 1989, alors qu'on est en 2005, bientôt 2006. Que le temps passe vite...

Sérieusement, aujourd'hui nous allons découvrir une video datant du 1er janvier 1989, soit l'année du bi-centenaire de la Révolution Française.

Dans la première partie, nous allons voir le jingle pub FR3 qui n'est plus sous contrôle de la RFP depuis janvier 1988Antenne2 sera la dernière, jusqu'au deuxième trimestre 1988 à être associée avec la RFP. La régie publicitaire de FR3 se nommera désormais : Espace 3 publicité. "Espace 3 entreprises" est d'ailleurs une émission pour divers entreprises publiques ou privées, diffusée chaque jour sur FR3. Nouvel habillage pour la chaine sous le thème "Le relief de la vie", avec les célèbres yeux de la chaine. Cet habillage est donc arrivé dès janvier 1988 mais aura connu deux versions. Concernant le jingle pub, il sera relooké tant au niveau visuel qu'au niveau sonore dès septembre 1990, concernant les bande-annonces, elles seront relookées dès septembre 1988. Le dernier habillage de FR3 avant de devenir France3 date de janvier 1991, tout comme Antenne2, associée depuis janvier 1990 à FR3.

Place à la speakrine Eileen Thierry pour nous annoncer les programmes de cette première soirée 1989. D'ailleurs, les speakrines (Caroline Tresca, Nathalie You, Dominique Alban, Myriam Foss...) sont arrivées très tard sur la chaine. Elles sont arrivées depuis septembre 1987. Cependant FR3 avait proposé quelques petites scénètes annonçant les programmes de janvier 1987 à septembre 1987 sous le nom des "Martiens". On reconnaitra d'ailleurs le comique québéquois Courtemanche. Les speakrines, quant à elles, seront les dernières à disparaitre de l'antenne sur France3, en juin 1993.

http://aurelien.fleury1.free.fr/FR3_1erjanvier1989_1erepartie.wmv

 

Dans la seconde partie, après le merveilleux film de Victor Flemming, "Autant en emporte le vent" qui dure près de 3 heures 30, place à une bande-annonce sur le film du lundi : "Ben-hur", un autre merveilleux film de William Wyler et qui dure près de 3 heures également. Puis apres 3 heures 30 de film, on enchaine direct avec "Soir 3", l'édition du soir, présentée par Jacques Paugam.

Cette nouvelle formule du  "Soir 3" existe depuis février 1987, sous la direction de Fernand Tavarès (toujours sur France3). Les Richard Tripault, Jean-Jacques Peyraud et Geneviève Guicheney sont au placard avant que la plupart ne reviennent sur France3 soit en tant que médiateur de l'information, soit en tant que présentateur et rédacteur de l'information. Place à deux nouveaux présentateurs : Jacqueline Alexandre, en semaine (présentatrice du magazine "A nous deux" sur Antenne2 au coté de Patrick Poivre d'Arvor) et Jacques Paugam, le week-end (Présentateur de l'émission religieuse "Rencontres" sur Antenne2), avec un générique assez rythmée tant au niveau graphisme qu'au niveau sonore. Cette nouvelle formule aura duré deux années, soit deux années de bêtisier en partie grâce à Jacqueline Alexandre qui baffouillait souvent. On te pardonne Jacqueline, c'était deux années de bonheur. Dès février 1989, une nouvelle formule arrivera avec les titres du "Soir 3" jusqu'à la fin du prime-time, ainsi qu'un nouveau générique un peu plus soft que les précédents... Les nouveaux présentateurs, Jacqueline Alexandre et Jacques Paugam préférant quitter le navire, sont Mémona Hintermann (toujours sur France3) et Philippe Dessaint (actuellement sur la chaine KTO).

Pour en revenir à ce "Soir3", il sera très court et n'aura pas de générique de fin, en raison du très long et très beau film de Victor Flemming. C'est directement place à la météo présentée par Florence Klein. Elle sera accompagnée par Fabienne Amiach (arrivée en 1990) et Michel Touret (Il sera remplacé par Jean-Marc Souami, dès 1997). Les présentateurs météo de FR3 sont arrivés dès janvier 1988. La météo de FR3 n'était pas encore sur "fond bleu" ou "fond vert". C'était une carte proposée par l'ordinateur. Par contre FR3 se lance comme les autres chaines, à sponsoriser le bulletin météo.

Ensuite, une bande-annonce semaine. Tout comme TF1, Canal+ et La5, FR3 proposait les programmes de la semaine à venir. Cependant, FR3 tout comme La5 proposèrent dès septembre 1989, une nouvelle formule de cette bande-annonce. L'une, qui annonçait le dimanche soir, les programmes de la semaine du lundi au jeudi, l'autre qui annonçait le jeudi soir, les programmes du week-end du vendredi au lundi.

Les programmes proposés tout au long de cette semaine sont, outre le film "Ben-Hur" diffusé le lundi soir, "La dernière séance" proposée par Eddy Mitchell, le mardi, émission qui est restée près de 20 ans à l'antenne. Mercredi, soirée William Shakespeare avec "La mégère apprivoisée" en Noir & Blanc. Jeudi, c'est une soirée cinema américain et le vendredi, une soirée fiction. Et oui, Georges Pernoud n'était pas encore arrivé à destination, le vendredi à 20 heures 30 sur "Thalassa", à cette époque-là, il officiait justement à 21 heures 30. Enfin le samedi "Le Disney Channel" laisse place à cause d'un contrat non respecté entre Walt Disney Company et FR3 à une nouvelle émission jeunesse en prime time "Samdynamite" présentée par Brenda et "Denver, le dernier dinosaure". Depuis le samedi, apres les années La Sept de 1990 à 1992, place aux fictions... A quand le retour d'une case jeunesse, le samedi soir en prime time? Enfin le dimanche, place aux documentaires en plusieurs parties, avec pour commencer "Au coeur du dragon".

Enfin, le générique d'un magazine culte sur le cinema qui diffusait un chef d'oeuvre des années 1930, 1940, 1950 en Noir & Blanc et la plupart du temps en VOST (Version Originale Sous-Titrée) : "Cinema de minuit". Entre 1975 à 1990, excepté ce jour, à cause de la diffusion du long film de Victor Flemming, cette séance débutait à 22h30 pour se terminer justement à minuit d'où le nom "Cinema de minuit". Dès 1990, l'émission est finalement proposée à partir de minuit... Depuis l'émission débute souvent très tard... De 1994 jusqu'à 2004, A cause du débat proposé par Christine Ockrent en compagnie de Serge July et Philippe Alexandre "Dimanche soir", devenue depuis "France Europe Express" prenait souvent du retard ce qui fait que le "Cinema de minuit" débutait aux alentours d'1 heure du matin. D'avoir remplacé ce programme par le talk-show de Marc-Olivier Fogiel, n'arrange pas non plus les choses... A quand un retour au source? vu la conccurence, jamais une telle émission sera proposée à 22h30 de nos jours... Et pourtant nous sommes bien sur une chaine du service public, non?

http://aurelien.fleury1.free.fr/FR3_1erjanvier1989_2emepartie.wmv

En conclusion, en 1989 soit apres 3 ans l'arrivée des chaines privées. FR3 nous a proposé sa dernière page de publicité de la journée aux alentours de 20 heures 30, suivi d'un chef d'oeuvre qui n'est pas très populaire, pendant plus de 3 heures 30. Suivi du "Soir 3", et du célèbre magazine "Cinema de minuit". Avec un autre chef d'oeuvre tout aussi non populaire qu'"Autant en emporte le vent" diffusé le lendemain, et qui dure presque autant que le film de Victor Flemming, "Ben-Hur". Avec une diffusion importante dans les années 1980 du "Cinema de minuit" qui débutait à 22 heures 30. Aujourd'hui France3 ne se mouille pas à oser contrairement dans les années 1980, et même si elle reste une chaine digne du service public (cf. article "FR3 janvier 1987"), elle joue également à essayer de gagner des points d'audience, en proposant la plupart du temps des programmes faciles en prime-time comme le font très bien France2, TF1 et M6... Les télespectateurs du service public mérite tant que ça d'avoir ce genre de chaine? Avec l'arrivée de Patrick de Carolis, la suppression de certains magazines digne d'une chaine de télévision privée et la réduction de certains talk-shows présentés par de grands producteurs du PAF (Paysage Audiovisuel Français), on espère vraiment voir arriver le changement...

Par Aurélien
Ecrire un commentaire - Voir les 12 commentaires
Jeudi 13 octobre 2005 4 13 /10 /Oct /2005 00:00

Vous êtes bien assis dans votre fauteuil ? Car c'est bientôt l'heure de la première séance, du 13 janvier 1987, en direct du Théatre de l'Empire.

En effet, nous allons découvrir un extrait d'une émission culte proposée et présentée non pas par le roi de l'Empire, Jacques Martin, qui officiait chaque dimanche après-midi, depuis 1977 et jusqu'en 1998 sur Antenne2, mais plutôt par Pierre Tchernia, en compagnie de Jacques Rouland, le chef de la "Caméra cachée" sur la deuxième chaine. Cette émission s'intitule : "Mardi-Cinema".

Mais tout d'abord, nous allons voir le fameux jingle pub d'Antenne2-RFP, avec la fameuse pomme qui identifiait tout de suite que c'était signe de consommation, avec son air sonore : "A A 2 2 2 2 2 2 2"...

Le jingle pub aura connu trois grandes périodes :

-Entre 1975 et 1983 : Jingle pub sur fond bleu ou rouge, avec le logo Antenne2 et RFP qui se transforment en pomme.

-Entre 1983 et 1988 : Jingle pub sur fond blanc, avec une pomme qui s'éloigne...

-Entre 1988 et 1990 : Jingle pub gardant le meme fond sonore que le précédant, mais cette fois, un jingle tout en relief, avec la suppression de la Régie Française de publicité, sur fond gris avec la pomme qui passe le relais au nouveau logo d'Antenne2.

Enfin, juste avant que l'émission commence, un jingle "Antenne2 présente". Nouveau logo arrivé dès septembre 1986. Ce logo a aussi connu deux versions, celui-ci brille de toutes les couleurs, pour le second, un "A" rouge et signé sur le "2" gris foncé sur fond à rayures de couleur grise claire.

Le concept de "Mardi-Cinema" était un mélange de "Monsieur Cinema" sauf que les candidats sont remplacés par des acteurs, de "Cinema-Cinema" avec ses nombreux reportages, bande-annonces et making of, et de la "Dernière séance" avec la participation du public, ainsi que la diffusion du film en direct de l'Empire. L'émission diffusait également la "Caméra cachée" de Jacques Rouland.

Cette émission existe depuis 1982, diffusée auparavant, un jeudi soir sur deux, à 20h35 sur Antenne2 sous le nom de "Jeudi-Cinema". Puis s'installe dès 1984, le mardi à 20h35 en alternance avec le magazine culte d'Antenne2 proposé par Armand Jeammot et présenté par Alain Jérôme, "Les dossiers de l'écran", sous le nom de "Mardi-Cinema".

Pierre Tchernia et Jacques Rouland laisseront place à de nouveaux animateurs dès septembre 1987, Ghislaine Ottenheimer (présentatrice du "19/20" au coté d'Henri Sannier sur FR3) et l'acteur Daniel Ceccaldi, hélas sans succès. A partir de janvier 1988, c'est Fabrice, l'instituteur sévère d'une "Classe" un peu folle, qui animera les derniers mois de l'émission culte du petit écran. L'émission s'achève en juin 1988.

Cependant le générique de l'émission, ne sera pas aussi culte que l'émission en elle-même. Pas assez original, musique un peu vieillissante, avant de connaitre un changement d'habillage toujours non accrocheur, pour la dernière saison de l'émission...

http://aurelien.fleury1.free.fr/A2_13janvier1987.wmv

 

Depuis 1988, pas beaucoup d'émissions sur le cinema existent sur la télévision française, surement au vue de Canal+. A part le "Ciné-dimanche" sur TF1 qui ne dure que 5 minutes, "Le Journal du cinema" sur Canal+ ou encore "Projection privée" sur M6, les magazines de cinema ont totalement disparus sur le service public. En 1998, c'est le retour sur la deuxième chaine, d'un magazine sur le cinema qui connaitra plusieurs versions et plusieurs animateurs : Frédéric Lopez, Michel Field, Danièla Lumbroso. L'émission s'arrête au cours de cette année à cause d'une mauvaise audience... Et pourquoi pas un retour de "Mardi-Cinema"?

 

Par Aurélien
Ecrire un commentaire - Voir les 5 commentaires
Mardi 11 octobre 2005 2 11 /10 /Oct /2005 00:00

C'est l'été sur TF1 mais aussi l'approche de la rentrée 1986-1987 qui marquera justement la privatisation de la première chaine publique et française...

On a rangé les vachettes et nous allons découvrir dans une bande-annonce semaine, une semaine vraiment pauvre, digne d'un TF1 privée...

Concernant la première partie, nous allons voir la fin du "Journal de la Une" présentée par Bruno Masure partie sur FranceTélévisions, dès 1991 tandis que Claire Chazal venue d'Antenne2 allait s'installer sur TF1, chaque week end, dès 1991... Bruno Masure reviendra cependant un mois sur TF1 avec une émission qui a fait un flop, le mercredi soir : "C'est déja demain" (c'était en octobre 1998). Dans ce journal, il nous annonce un reportage sur le making off "Jean de Florette" avec Yves Montand, qui sera diffusée entre "Le grand restaurant" et "Sport dimanche soir".

Le jingle pub a changé... Fini le gros logo RFP avec le petit logo de TF1, place à un gros logo de TF1 afin de mieux identifier la chaine qui sera bientôt privatisée... La publicité est toujours sous contrôle de la Régie Française de Publicité. Ce jingle qui sera remplacé dès la privatisation de TF1, gardera le même fond sonore mais raccourci. La page de publicité se termine par le fameux petit lion Loeki (cf article "TF1 mai 1987").

Place à la bande-annonce semaine qui nous annonce six fictions sur sept jours, la soirée du vendredi étant réservée à la diffusion du spectacle de Michel Boujenah...

Ensuite c'est Nadia Samir qui se colle à la présentation de la soirée de TF1, avant de lancer son film et son fameux jingle "Cinema du dimanche soir" (cf. article "TF1 mai 1987").

http://aurelien.fleury1.free.fr/TF1_17aout1986_1erepartie.wmv

 

 

Dans la deuxième partie, nous découvrirons un coming next annonçant "Sport dimanche soir". Nous remarquerons que TF1 se faisait appelé entre 1985 et 1991 : La Une. Deux logos est donc utilisés pour la première chaine : Celui pour TF1 et celui pour La Une.

Allez, place aux videos. Bon visionnage.

 

http://aurelien.fleury1.free.fr/TF1_17aout1986_2emepartie.wmv

Par Aurélien
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Vendredi 7 octobre 2005 5 07 /10 /Oct /2005 00:00

Nous sommes en janvier 1987, sur FR3, chaine publique devenue depuis 1992, France3.

Nous allons voir dans cette video, un "Soir 3", journal qui existe depuis  1978, est présenté ce soir par Richard Tripault et nous parlera de la privatisation de trois sociétés : La5, TV6/MétropoleTV (RTL6 devenue M6) et Havas. La5 existe depuis février 1986 sous la direction de Jérome Seydoux et Sylvio Berlusconi, tout comme TV6 sous la direction de Maurice Levy mais la CNCL (devenue depuis le CSA), réattribue les cinquième et sixième réseaux à d'autres acheteurs, en attendant de privatiser TF1, chaine appartenant au service public. La5 est donc réattribué à Robert Hersant et Sylvio Berlusconi, et l'ancêtre TV6 devient MétropoleTV (RTL6 devenue M6) sous la direction de Jean Drucker.

Mais dans ce reportage, nous allons voir les réactions des futurs repreneurs de ces chaines, en particulier, à la sixième chaine, après l'audition devant la CNCL. Les repreneurs de la cinquième chaine, ayant passé l'audition, la veille.

Concernant l'habillage de FR3, nous aurons 2 différents jingle de publicité : le traditionel FR3-RFP façon diapositive, avec une musique assez rythmée, jingle de publicité nationale. Mais aussi le jingle de publicité régionale, qui existe depuis quelques années sur FR3, mais qui a cependant un nouveau fond sonore, également rythmé.

Nous allons aussi découvrir une bande-annonce concernant le mazine d'information de FR3 "Portrait". Bande-annonce légèrement copié avec l'ancien habillage de TF1 : le mur rempli de logo FR3 (logo arrivé en même temps que le "19/20", soit en mai 1986).

Concernant le générique de "Soir 3" par Richard Tripault. Il existe depuis 1984, le générique du début utilise de la 3D, avec une musique rythmée. Les titres sont présentés en début de ce journal. Puis après la météo, insérée dans ce journal et présentée par Richard Tripault, lui-même, (les présentateurs météo n'étaient pas encore arrivé sur FR3), le présentateur réannonce les titres en générique de fin, générique de fin tout à fait différent de celui du début, surtout niveau du générique sonore, un peu stressante. C'était d'ailleurs, les dernières semaines de ce journal, remplacé par un nouveau générique sous la direction de Fernand Tavarès (toujours sur France3) avec comme présentateurs, Jacqueline Alexandre (en semaine) et Jacques Paugam (en week-end)

Deux pubs promos seront proposées, celle de Holiday on ice et celle de Radio bleue.

Enfin, le générique d'une émission régionale Paris-Ile-de-France-Centre sur le cinema : "Si on allait au cinema?". D'ailleurs les émissions régionales, à part le "19/20", le lundi après-midi (suspendu dès janvier 1987) et le mardi soir, se faisaient rare contrairement de nos jours...

http://aurelien.fleury1.free.fr/FR3_janvier1987.wmv

 

En conclusion, FR3, qui débutait ses programmes aux alentours de 17 heures en semaine, s'est beaucoup améliorée. Elle n'est pas tombée dans la facilté, mais reste une chaine généraliste avec beaucoup d'émissions interressantes ("La vie d'ici", "C'est pas sorcier", "Thalassa", "Des racines et des ailes"), des journaux très bien soignés qui ont du succès auprès de la chaine ("19/20", "Soir3"...), des divertissements qui mélangent culture et détente ("Questions pour un champion", "Télé la question", "La carte aux trésors"...), des divertissements familiaux ("La classe", "Plus belle la vie"...) ... Elle aura émis quelques petites erreurs comme "C'est mon choix" émission trash, mais on lui pardonne. Le seul truc qui a changé, ce sont les programmes jeunesses, trop copier/coller à "TF!jeunesse", émission de jeunesse de TF1. A l'époque, elle osait diffuser de bons programmes jeunesses ("Disney Channel", d'après la chaine américaine Disney Channel, diffusée le samedi soir à 20h35, "Samdynamite" avec Brenda et Denver, le dernier des dinosaures, divers dessins animés dont "Ulysse 31", se sont succédé de 19 heures 55 à 20 heures chaque jour de la semaine, "Amuse3", "Génération Albator" ou encore "Les Minikeums", le week-end marathon "Les aventures de Tintin"...). Ou encore le manque d'un divertissement en milieu d'après-midi comme "Télé-Caroline" avec Caroline Tresca.

Par Aurélien
Ecrire un commentaire - Voir les 8 commentaires
Jeudi 6 octobre 2005 4 06 /10 /Oct /2005 00:00

29 décembre 1986, les fetes de Noël sur TF1. TF1, encore publique à cette époque là, sera vendue quelques mois plus tard, en avril 1987 à la société Bouygues.

Le directeur de TF1 n'est autre qu'Hervé Bourges (futur fondateur du groupe FranceTélévisions, futur directeur du CSA) , qui a su redynamiser  la chaine dès 1985, jusque là, alors, c'était Antenne2, la chaine la plus regardée...

Dans ces videos, nous allons découvrir, une journée de fetes de Noël de TF1.

Dans la première video, vous verrez le générique de fin de "Croque-vacances" animée par Claude Pierrard. Dès 14h40, c'est donc l'heure des émissions pour enfant, dont le producteur n'est autre que le papa de Casimir, Christophe Izzard. Dorothée officiait toujours, quant à elle sur Antenne2 avec "RécréA2". Tandis que Jacky est arrivé d'Antenne2 sur TF1 dès septembre 1986 pour remplacer Karen Cheryl dans l'émission jeunesse "Vitamines". 16h25, c'est l'heure de la fin de l'émission "Croque-vacances", qui ensuite, sans laisser une page de publicité, un feuilleton de 50 minutes, "L'ile mystérieuse".

http://aurelien.fleury1.free.fr/TF1_29decembre1986_1erepartie.wmv

 

Dans la deuxième video, juste après le feuilleton "L'ile mystérieuse", aucune publicité à l'horizon! TF1 enchaine avec l'émission "Histoires sans paroles", destinée aux vieux court-métrages muet et en Noir & Blanc. Cette émission a disparue en même temps que la privatisation de TF1... Comme c'est étrange. C'est vrai que TF1, de nos jours, ne serait plus capable de diffuser ce genre d'émissions... A la fin de cette émission, on enchaine avec la deuxieme partie (ou plutot la sixième et dernière partie) du feuilleton "L'ile mystérieuse"... Toujours sans aucune publicité. Soit près de 4 heures non-stop sans publicité... Cependant nous verrons une pub promotion pour la Fédération Française de ski en partenariat avec TF1.

http://aurelien.fleury1.free.fr/TF1_29decembre1986_2emepartie.wmv

En conclusion, on peut tout à fait comprendre que TF1, de nos jours, doit vivre avec de la publicité. Mais les chaines de FranceTélévisions, donc du service publique, donc aidées par l'état et par la redevance audiovisuelle et en tête, France2 et France3, nous diffusent sans arret de la publicité durant cette tranche horraire. La télévision est donc devenue une télévision commerciale, qu'elle soit privée ou publique!

Par Aurélien
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Mardi 4 octobre 2005 2 04 /10 /Oct /2005 00:00

Nous sommes le 25 octobre 1987, soit après quelques mois la privatisation de TF1. Chaine qui perd de jour en jour, au vue de la conccurence, son statut de chaine publique. De nouvelles émissions et de nouvelles têtes arrivent comme Dorothée pour "Le club Dorothée" et Jean-Pierre Foucault pour "Sacrée Soirée", tous deux venus d'Antenne2. Christian Morin, une des voix-off des bande-annonces de TF1 anime "La roue de la fortune", ou encore l'arrivée de Jean-Luc Lahaye, chanteur et interprète de "Femme que j'aime" présente "Lahaye d'honneur" dont il interprétera le générique de l'émission.

Les autres stars de TF1? Les Stéphane Collaro, Patrick Sabatier, Patrick Sébastien, Jean-Claude Bourret, Marie-France Cubbada, Michel Robbe, sont tous partis pour l'aventure La5 de Robert Hersant et Sylvio Berlusconi. Aventure qui ne durera pas très longtemps pour certains, La5 ayant trop misé, alors que la plupart des français ne captait pas encore parfaitement cette nouvelle chaine.

Mais revenons à ce jour, avec trois videos à la clef. Dans la première video, nous allons apprendre qu'il y a 3 séances cinéma dans la semaine de TF1 (le dimanche, le lundi et le mardi). Cette bande-annonce "Souvenirs, souvenirs" a été diffusée entre deux parties du film du dimanche soir "Un taxi pour Tobrouk" vieux film en Noir & Blanc. Actuellement, TF1 ne serait pas capable de prendre un tel risque en rediffusant un vieux film qui, de plus, est en Noir & Blanc.

http://aurelien.fleury1.free.fr/TF1_25octobre1987_1erepartie.wmv

 

Dans la deuxième video, un jingle promo "Il n'y en a qu'une, c'est la Une" sous forme de scènete animée (cf. article "TF1 mai 1987"). Dans la page de publicité, nous allons voir une publicité-jeu de TF1 en partenariat avec Télépoche, "TV-mago", qui débutera justement le lendemain, soit le 26 octobre 1987. Après cette page de publicité, la bande-annonce semaine est rediffusée. On y apprend que le mercredi, Jean-Pierre Foucault passe une "Sacrée Soirée", un rendez-vous d'information est proposé le jeudi soir par Christine Ockrent (Maintenant ce sont les célèbres flics de TF1 qui règnent chaque jeudi soir), le vendredi c'est l'heure du show de Jean-Luc Lahaye et enfin le samedi, un hommage à Thierry Le Luron est rendu sur cette chaine. Puis arrive le magazine sportif "Sport dimanche soir" émission qui sera remplacée en juin 1989 par "Ciné-dimanche, deux films sinon rien". Présentée par Hervé Duthu, cette émission est dédiée à deux personnalités malheureusement disparues. Lino Ventura (décédé le 22 octobre 1987) et le navigateur Daniel Gilard (disparu en mer, le 23 octobre 1987). Nous apercevons, également, la chroniqueuse Anne-Sophie de Kristoffy.

 

http://aurelien.fleury1.free.fr/TF1_25octobre1987_2emepartie.wmv

 

Dans la trosième video, TF1 nous montre qu'elle est capable de diffuser des magazines digne du service public. Tout d'abord le magazine "Médiations" présenté par François de Closets, futur présentateur de l'émission de France2 "Savoir plus santé", puis bien évidemment, le magazine sportif "Sport dimanche soir". Après cette émission suivie d'une page de publicité, Evelyne Dhéliat, future présentatrice de la météo sur TF1, nous annonce la suite de nos programme, avec un documentaire "L'art et les hommes", à partir de 23h40, mais juste avant place à la dernière édition d'actualité de la journée par Joseph Poli avec le générique emblématique des années 1985-1989. Soit un journal de 25 minutes aux alentours de 23 heures.

Et oui, durant les premières années de TF1 privée, on avait le droit au "Journal de la nuit" contrairement à maintenant. Il ne reste soit "Le journal de la nuit" de France2 aux alentours d'1 heure, soit le "Soir3" sur France3 aux alentours de 23 heures. Joseph Poli nous annonce, les prochains rendez-vous d'actualité du lendemain. "Bonjour la France" créée en 1984 par Jean-Claude Bourret qui juste là n'était alors proposée que le week-end, le tout présenté par Jean-Claude Narcy, Ladislas de Hoyos et Michel Cardoze. Puis "l'édition du 13 heures", présentée par Yves Mourousi et Marie-Laure Augry. Pour "l'édition du 20 heures", c'est au tour de Patrick Poivre d'Arvor qui est toujours au rendez-vous 18ans plus tard. Enfin, pour le dernier journal, c'est au tour de Jean-Pierre Pernault, avec un journal qui n'était pas encore un magazine comme aujourd'hui...

Dans ce journal, la météo est toujours incluse. Meme si pour 20 heures, le bulletin est diffusé entre "Le journal de la Une" et le prime-time et sans sponsor (ce qui est rare de nos jours...), ce ne fut pas le cas pour la dernière édition de la journée. Après le journal, les règles du jeu "TVmago" en partenariat avec Télépoche, qui sera donc lancé le lendemain, est animé par la speakrine Denise Fabre. Ensuite, aucune page de publicité entre "Une dernière", "TV mago" et le documentaire "L'art et les hommes", cependant une bande-annonce sur le magazine culturel de Frédéric Mitterand "Permission de minuit", une sorte du "Cercle de minuit" diffusée dans les années 1990 sur Antenne2.

http://aurelien.fleury1.free.fr/TF1_25octobre1987_3emepartie.wmv

En conclusion, nous remarquons que TF1 privée nous propose des émissions sérieuses entre 22h40 et minuit : "Sport dimanche soir" et "L'art et les hommes" le dimanche, "Permission de minuit" tout au long de la semaine, "Médiations" le lundi soir, ainsi qu'une dernière édition en troisième partie de soirée. Comme quoi, les débuts de TF1 privée étaient différentes de ce qu'on voit de nos jours.

 

Par Aurélien
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Lundi 3 octobre 2005 1 03 /10 /Oct /2005 00:00

Aujourd'hui, je vous propose deux videos concernant l'habillage d'Antenne2 en été 1988.

Dans la première partie, une bande-annonce sur un feuilleton français, "Les Heritiers" diffusé chaque vendredi de l'été. Cette case fiction est toujours maintenue sur France2 sous le programme "Une soirée de polars", malgré qu'il y aie eu, à une période, une case divertissement sans succès ("Fort Boyard", "Profession comique", "La piste de Xapatan"...).

http://aurelien.fleury1.free.fr/A2_ete1988_1erepartie.wmv

 

Dans la deuxième partie, nous allons découvrir la fin de "24 heures sur l'A2" soit la dernière édition du journal de la journée, diffusée aux alentours de 23h45. Cette édition est présentée par Auberi Edler. Elle nous apprend qu'Antenne2 a signée en exclusivité avec FR3, qui n'était pas encore associée avec la deuxième chaine, la retransmission du "Grand chelem du tournoi de Tennis" pour l'année qui vient.

Puis de la retransmission du bulletin météo, présenté par le futur "Téléshopping man de TF1", Laurent Cabrol. Météo qui utilise le fameux "fond bleu" et qui regroupe en même temps le fameux futur "Point route", est toujours incluse dans le journal d'Antenne2 sans partenariat officiel d'une marque de magasin d'électroménager... A partir de la rentrée, la météo sera donc sponsorisée par Darty et/ou GMF, diffusée entre 2 pages de publicité. Antenne2 veut-elle imitée son ancienne grande soeur, devenue privée? Quand on voit ce qu'est devenue France2, on peut surement dire que oui!

Enfin, le générique de fin du journal, qui représente le logo d'Antenne2, un "A" rouge et signé sur le "2" gris foncé sur fond à rayures de couleur gris clair. On savait accrocher le télespectateur sans annoncer des nouvelles "émotionnelles", tout ca grâce à une musique très bien composée, devenue mythique.

Enfin, c'est l'été et c'est la retransmission du "27è Festival de Jazz à Antibes", réalisée par Jean-Christophe Averty et animée par André Clergeat. Il n'est que minuit quinze sur la montre! Comme quoi, la culture était souvent diffusée à un horraire pas très tardif.

 

http://aurelien.fleury1.free.fr/A2_ete1988_2emepartie.wmv 

En conclusion, l'avenir d'Antenne2 se transformait petit à petit à une TF1 bis. On en a la confirmation de nos jours, et heureusement que De Carolis, le nouveau PDG de FranceTélévisions depuis juillet 2005, va changer l'éditorial de la deuxième chaine de télévision française et première du service public.

Par Aurélien
Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires
Dimanche 2 octobre 2005 7 02 /10 /Oct /2005 00:00

Nous allons revisiter aujourd'hui l'habillage de la toute première année de la chaine La5.

Née le 20 février 1986, La5 est une chaine de Sylvio Berlusconi, sous la direction de Jérome Seydoux.

Habillage 3D, mais très soft et très pauvre... Ce ne sont que les débuts d'une chaine prometteuse...

Cependant, niveau programme, on ne se reffoulait pas... : Robinets à serie, avec un ou deux divertissement par jour... Le tout rediffusé tous les 5 heures d'une journée... Ces séries qui, pour la plupart, sont souvent rediffusées à la télévision de nos jours : "Star Treck", "Lou Grant", "Inspecteur Derrick" ou encore "Happy days"...

Concernant l'habillage, Il n'existe qu'un Jingle pub début... Peut-on vraiment parler de jingle pub? Ce serait plutot un Jingle La5 classique, suivi de la page de publicité... A la fin de la page de publicité, on enchaine avec la suite du programme (deuxième partie d'un film, le début d'un nouveau programme...).

La plupart du temps, c'était une bande-annonce qui débutait la page de publicité. Bande-annonce , hélas, pas très recherchée... : Jingle La5 puis, extrait de la bande-annonce puis, sur fond noir, le titre du programme avec la date et l'horraire de diffusion.

Concernant les coupures de pages de publicité, on retrouvait environ jusqu'à trois coupures pendant une série d'une durée de 52 minutes.

Enfin bon, voici quelques videos de cet habillage vraiment très kitsh de La5

http://aurelien.fleury1.free.fr/LA5_BAsupercopter_1986.wmv

 

http://aurelien.fleury1.free.fr/LA5_BAlougrant_1986.wmv

 

http://aurelien.fleury1.free.fr/LA5_BAderrick_1986.wmv

 

http://aurelien.fleury1.free.fr/LA5_jinglepub_1986.wmv

 

http://aurelien.fleury1.free.fr/LA5_BAfeuilleton_1986.wmv

 

http://aurelien.fleury1.free.fr/LA5_BAstartrek2_1986.wmv

 

http://aurelien.fleury1.free.fr/LA5_BAliberte_1986.wmv

 

Un petit bonus, une video comprenant une bande-annonce dans le cadre de "Cinéfilms", "La maison des otages" ainsi qu'une page de publicité en compagnie de Serge Gainsbourg, "Pentex"

http://aurelien.fleury1.free.fr/LA5_BAcinefilms_1986.wmv

Par Aurélien
Ecrire un commentaire - Voir les 6 commentaires
Vendredi 23 septembre 2005 5 23 /09 /Sep /2005 00:00

 

 Aujourd'hui, ce sont deux nouvelles videos de TF1 que je vous propose.

Ces videos datent du 19 avril 1987, soit quelques jours apres la privatisation de cette chaine et le rachat de Francis Bouygues via la société Bouygues, toujours actionnaire de cette chaine, de nos jours.

Dans la premiere video, Marie-France Cubbada est toujours au commande du "Journal de la Une - Edition du 20h" avant de partir quelques semaines plus tard, pour l'aventure de la chaine La5.

La météo est toujours incluse dans "Le journal de la Une" avant d'avoir son mini-programme entre deux pages de pub, dès septembre 1987, pour finalement revenir, dès janvier 1988 et jusqu'en janvier 1989, dans "Le journal de la Une". C'est Muriel Hees qui présente ce bulletin météo qui ne possède pas encore le fameux "fond bleu"...

Enfin, vous verrez l'une des fameuses speakrines de TF1, Carole Varenne. Les speakrines, qui ont disparu de l'antenne de TF1 en juin 1992, nous annoncaient les programmes à venir, en début de soirée. Depuis 1990, les speakrines étaient de moins en moins présentent sur la première chaine francaise, au vue des Bandes annonces et publicités à gogo... Elles officiaient souvent, tard le soir ou tôt le matin, malheureusement...

Concernant l'habillage de cette video, le générique de fin du "Journal de la Une" par une des musiques emblématiques de la chaine, pendant près de 5ans, avant d'une légère modification en septembre 1989, avant d'être remplacé par le générique actuel, dès janvier 1990.

Un petit jingle promotion TF1 "Il n'y en a qu'une c'est la Une" a souvent eu lieu sur cette chaine entre janvier 1987 et décembre 1987. Il y a eu 3 phases de cette promotion. Entre janvier 1987 et avril 1987, ce sont les animateurs de la chaine comme Frederic Mitterand, Michele Cotta ou Bruno Masure qui animent cette promo. A partir de la privatisation de TF1, ce sont les acteurs à succès de la chaine qui assurent cette promo ("Chapeau Melon et bottes de cuir" ; "Columbo"). A partir de septembre 1987, ce sont des petites scénètes animées qui remplacent les acteurs à assurer cette promo ("La plus bleue des mers du Sud, c'est sur la Une"...)

La Regie Francaise de Publicité (RFP) disparait pour laisser place à la nouvelle régie de TF1 et de Bouygues : TF1 publicité. La RFP continuera d'exercer jusqu'en 1988 pour les deux autres chaines publiques : Antenne2 et FR3. Le jingle est donc tout nouveau, et, sur fond noir, il reprend le logo lancé en janvier 1987, le logo TF1 à lamelles bleues et son triangle jaune.

Suivi d'une Bande annonce semaine, qui comme son nom l'indique, annonce la semaine à venir sur TF1... Ce genre de Bande annonce, arrivée dès 1985 sur TF1, disparaitra, malheureusement, en 1995... Ce qui est normal, vu que la chaine, à cette époque-là, jouait à la conccurrence, et ne s'embétait pas à déprogrammer une émission par une autre... Cependant, aujourd'hui, ce genre de Bande annonce peut surement revenir, vu qu'aucune chaine, à la demande du CSA, ne peut déprogrammer une émission, trois semaines avant diffusion (Sauf en cas d'un évènement tragique).On y apprend dans cette bande annonce, qu'il y a un film le lundi, que le mardi, c'est "Dallas" et la famille Ewing à la télé, que le mercredi et le jeudi, ce sont deux rendez-vous d'informations, que le vendredi, Patrick Sabatier est toujours présent sur cette chaine avec son "Grand public", et que le samedi, c'était souvent des séries ou des téléfilms contrairement à maintenant...

Enfin, le jingle du "Cinema du Dimanche soir" dont la musique est composée par Vladimir Cosma ("Les aventures de Rabbi Jacob", "La Boum"...). La séance du dimanche soir comportait qu'un seul film... Ce programme arrivé, en 1975 sur la premiere chaine, sera remplacé par "Ciné-dimanche, deux films sinon rien" dès juin 1989. Adieu le cinema de papa, et le magazine sportif qui suivait... place aux films du Box-office...

Pour info, pendant le film "La grande évasion", qui dure près de 3 heures!!, aucune page de publicité n'a eu lieu... Alors que la chaine venait juste d'etre privatisé...

 http://aurelien.fleury1.free.fr/TF1_19avril1987_1erepartie.wmv

 

Dans la seconde video, un coming-next, avec en voix-off, la speakrine Carole Varenne, nous annonce la suite des programmes "Sport dimanche Soir".

Place à une petite promotion "Il n'y en a qu'une c'est la Une", avant d'enchainer avec la publicité. A la fin de cette page de publicité, le fameux petit lion Loeki. Ce petit lion hollandais, est arrivé sur TF1 entre 1975, pour disparaitre totalement en septembre 1988, avec quelques petites apparitions entre septembre 1987 et septembre 1988... Le petit lion Loeki quitte ses fonctions à TF1 devenue privatisée, car le personnage a été créé pour but de faire comprendre aux téléspectateurs, que la publicité est souvent mensongere...  Normal que ca ne plaise pas à la nouvelle équipe de TF1...

Une petite bande annonce pour le film du lundi. Et oui, même le lundi soir à 20h40, il y avait un film le lundi sur TF1! Surtout que ce genre de film, n'a plus sa place sur cette chaine malgré la présence de Brigitte Bardot ("La femme et le pantin").

Enfin, le générique du magazine sportif de la semaine "Sport dimanche soir", présenté par Jean-Michel Leulliot, émission laissant place à "Ciné-dimanche" dès juin 1989... Depuis, sur la chaine, dite première chaine européenne et française, nous n'avons plus de magazine ou de journal sportif... Tout ce qui compte à TF1; c'est le football et la formule 1...

http://aurelien.fleury1.free.fr/TF1_19avril1987_2emepartie.wmv  

En conclusion, TF1 a vraiment bien changé de nos jours... Comme dirait Francis Cabrel, c'était mieux avant...

Par Aurélien
Ecrire un commentaire - Voir les 12 commentaires

Recherche

Recommander

Actuellement

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus